Microferm, lauréat du Challenge de l'Innovation section jardinage et chevaux

La gale de boue ou dermatophilose.

Chez le cheval, la gale de boue ou dermatophilose est une dermatose progressive qui apparaît sur l’arrière du paturon et / ou du talon. Il s’agit d’un syndrome plutôt que d’une maladie, causée par des infections bactériennes, l’infestation d’acariens, la photosensibilisation, le contact avec des irritants, l’humidité (terre humide et boueuse des pâturages) ou une vascularité. Dans la plupart des cas, il est difficile de déterminer les causes exactes sous-jacentes. L’infection commence souvent par une petite ulcération rouge de la peau, dans la région plantaire du paturon des jambes (partie de la jambe entre le boulet et le haut du sabot). Les lésions se développent en formant une croûte ou une plaie ouverte avec, comme conséquence, la perte de poils, un œdème et la libération d’un exsudat malodorant. Les lésions et crevasses papillomateuses peuvent se développer dans les cas chroniques et peuvent parfois occasionner une boiterie chez le cheval.



 Les symptômes et le contexte environnemental sont assez caractéristiques. Toutefois la dermatophilose ne doit pas être confondue avec d’autres dermatoses :

-  La véritable gale du pied, due à un acarien : Chorioptes equi,  qui est plus rare.

-  La dermatose chronique des membres des chevaux de trait (« pattes à jus », « eaux aux jambes », et autres appellations locales …) : eczéma suintant indépendant de la présence de boue. Il existe une prédisposition génétique dans certaines races et certaines lignées. A la longue, la peau s’épaissit dans la région atteinte.

-  La teigne: dépilations rondes sur différentes régions du corps,

-  Les poux : généralement sur tout le corps, poils ébouriffés, démangeaisons marquées.


retour