Votre cadeau de Noël offert avec votre commande

Faire du Bokashi

» Recette
• 1 m³ de fumier frais
• 2l de Microferm dilué dans +/- 10 l d’eau dépendant du taux de matière sèche
• En option: ajoutez des minéraux argileux Edasil, du Vulkamin ou du calcaire de coquillages Ostrea (+/- 10 kg / m³)

» Préparation
• Travaillez couche par couche (comme pour des lasagnes). Répartissez de manière uniforme le Microferm (et éventuellement aussi les minéraux argileux Edasil, le Vulkamin et le calcaire de coquillages Ostrea). Veillez à ce qu’il y ait assez d’humidité dans votre tas de bokashi et couvrez-le bien hermétiquement. Laissez fermenter la matière pendant 8 à 10 semaines dans une atmosphère pauvre en oxygène. Puis, vous pouvez épandre le bokashi pour améliorer votre sol.
• On peut même traiter le silo couloir comme un tas de bokashi. Ajoutez systématiquement du fumier et fermez le tas à chaque fois hermétiquement. En pulvérisant régulièrement du Microferm sur la matière fraiche et en ajoutant les produits pour le sol, la qualité du bokashi est encore améliorée.
» Dans la pratique
• Quand la matière de départ est trop sèche, les bactéries ne pourront pas bien se répandre, tandis que dans une matière de départ trop mouillée, il y a un risque de pourrissement. La quantité d’eau pour la solution de Microferm dépend de cet état initial.
• La sciure se prête moins à la production de bokashi.
• La fermentation est un processus pauvre en oxygène, il est impératif de fermer hermétiquement le tas.